Tuesday , December 12, 2017
Hameaux et Villages au point de vue administratifs
 
Lang (village) est appelé XA (parfois un XA peut comprendre plusieur lang). XOM (Hameau) est appelé THON (parfois un THON peut comprendre plusieurs XOM).
 
Dans un XA, la différenciation la plus nette est la distinction entre CHINH CU ou NOI TICH (originaires ou natifs) et NGU CU ou NGOAI TICH (résidents ou de souche externe). Les originaires sont du village de souche, tandis que des résidents viennent d’ailleurs d’y installer. Cette distinction est très rigoureuse, les originaires ont tous les droits, tandis que les résidents n’en ont aucun : impossibilité de s’inscrire dans les GIAP, obligatio de loger sur le pourtour du village, ne pouvoir excercer que des métiers peu valorisants, dédaignés par les natifs : journalier, crieur…et payer les impôts et les taxes ainsi que répondre aux réquisitions de services public.
 
De nombreux auteurs prennent cette distinction entre population originaire et population résidente comme exemple typique d’une discrimination, d’une méprise de la condition humaine dans la société féodale. Ce point de vue a toujours été soutene par le fait que dans les œuvres populaires, des gens résidents sont souvent décrits comme spirituels et d’une intelligence vive.
En réalité, l’opposition entre natif et non natif n’est pas enfant de la féodalité, mais un produit du mécanisme culturel agricole. C’est un moyen pour assurer la stabilité des villages. Il tend à empêcher aux gens d’abandonner leur village pour aller s’installer ailleurs et de limiter les installations d’étrangers dans le village. Toute personne, quelle qu’elle soit, qui quitte son lieu de naissance, ne sera accepté nulle part, et risque de tomber dans une situation peu enviable du non natif.
 
On parle aussi du fait que les Vietnamiens, de génération en génération, est attaché à son village, au « que cha dat to » (village paternel, terre encestrale), ou encore « noi chon rau cat ron » (lieu où son cordon ombilical a été coupé et enterré) comme un amour spécial pour son lieu de naissance. En réalité, ce n’est rien d’autre qu’une conséquence de cette distinction entre natif et étranger, ressenti inconsciemment dans ce besoin de stabilité paysanne où l’on n’ose pas quitter son village, de peur de subir le sort des résidents étrangers.
Aujourd’hui, cette distinction n’existe plus mais cet attachemenr viscéral au lieu de ses ancêtres reste vivace malgré les possibilités données à tout un chacun de quitter son village pour aller s’installer n’importe où.
 
La distinction entre natifs et résidents étrangers en tant q’un instrument de maintien de la stabilité des villages se manifeste encore dans les conditions de changement de condition humaine, pour devenir origianire. Pour ce faire, le résident doit satisfaire à deux conditions premièrement, avoir résidé dans ce village depuis au moins trois généations, et deuxièment, posséder une minimum de bien immobiliers sous forme de terrains ou de rizières. La première condition garantit une bonne intégration dans le milieu social, et la deuxième garantit l’attachement au sol : un terrain ne peut pas être emporté comme unn bagage.
 
La population CHINH CU (originaire ou native) dans le village est partagée e 5 catégories :
*/ Chuc Sac (dignitaires diplômés), comprenant des lauréats aux concours ou distingués par le roi.
*/ Chuc Dich (dignitaire administrateurs), comprenant les gens ayant des fonctions définies dans l’appareil administratif de base.
*/ Lao (anciens), comprenant tous les gens âgés du village.
*/ Dinh (actifs), comprenant des hommes dans la force de l’âge dans les années
*/ Ti au (benjamins), enfants du village. 

VOYAGES Vendus et en Cours

Circuit pour Clément et Morgane RICEAU

Voyage dans le Haut Tonkin Vietnam via des belles régions comme Hanoi - Pagodes dans ses Alentours - Valée Mai Chau - Ninh Binh ( appelée par la baie d'Along terrestre) - Halong - et la région de Lao Cai - Sapa - Bac Ha avec les ethnies et les marchés ethniques typiques du haut Tonkin

» En savoir

Circuit pour Famille de Mme. Annette SELLERON

Un circuit en 11 jours dans la partie du Tonkin Vietnam est un choix pour ceux qui n'ont pas beaucoup de temps au Vietnam et veulent voir des choses authentiques à travers des endroits magnifiques

» En savoir

Voyage Vietnam et Laos pour le groupe Sylvie

C'est un voyage authentique et sur mesure pour le groupe de Mme. Sylvie pour la partie du Tonkin et d'Anam Vietnam et au Nord Laos en 34 jours de la découverte

» En savoir

Tous les Voyages en cours

Dire à votre famille et à vos amis de votre Voyage au Vietnam et leur demander de vous contacter par votre programme affiché !

» En savoir

TAUX DE CHANGE

USD 0
GBP 0
EUR 0