Monday , December 11, 2017

Pour avoir de grains du riz comme on mange au repas, imaginez qu’il faut passer beaucoup d’étapes différentes avec beaucoup de temps. 

Le Vietnam qui est pays agricole et donc les paysans pratiquent principalement la culture du riz dans leur région pour nourrir la vie et ils en consomment essentiellement dans la vie.
 
Ça dépend de chaque région et du relief du terrain où on pratique une seule ou deux ou trois récoltes du riz par an, et bien sure avec des variétés du riz différents convenables à la fertalité de ce terrain-là. Dans le Nord du Vietnam, les agriculteurs pratiquent en moyen deux récoltes du riz pour les régions de base (delta du Fleuve Rouge), et des régions avec des basses colines. Mais dans les régions de hautes montagnes, on profite aussi de la terre pour pratiquer afficacement la culture en creusant la montagne pour faire des rizières en terrasse. C’est à cause du relief et du climat typique de la région montagneuse où les gens peuvent pratiquer seulement une récolte unique du riz.
Mais le Vietnam doit compter le plus du riz, c’est pour la région du sud (delta du Mékong), le temps et le climat sont bons pour la culture du riz et c’est l’avantage pour cette région et donc les gens profitent de faire 3 récoltes du riz par an.
 
*/ Les variétés du riz.
Il en y a beaucoup, vers trois centaines variétés différentes partout dans le pays, mais celles-ci se divisent promordialement en deux sortes principales : Riz ordinaire et Riz gluant.
Pour les repas quotidiens, on consomme surtout du riz ordinaire et on garde le riz gluant pour les fêtes et les cérémonies importantes de l’année ou de la famille car cettre sorte du riz est plus parfumée et précieuse, et donc cela ne donne pas beaucoup de rendement sur la même surface du terrain pour le riz ordinaire et surtout on ne peut pas consommer quotidiennement au repas car cela nous fait en avoir rapidement marre. Mais c’est très parfumé avec l’alcool du riz gluant.
 
*/ Les étapes pour avoir du riz blanc au repas.
D’abord, il faut bien choisir le paddy « riz complet » = bon grain de riz complet.
-/ On germe ces bons grains de riz complet (la façon de faire, c’est mis dans un sac et puis posé dans l’eau tiède pedant quelques jours. Ces grains donneront des pousses – imaginez comme des pousses de sojas.
-/ Semer ces pousses dans un petit terrain très fertile, bien préparé avant, et mettre un peu souvent des cendres pour garder l’humidité pour aider pousser bien ces pousses. (Ce fait dure vers 2 semaines)
-/ Pendant que l’on attend le riz pousser, on doit préparer des rizières pour avoir les surface pour le repiquage après. Ces rizières sont traditionnellement labourées (soit par la force des animaux, soit par le mécanisme ou soir par la force humaine) et puis hersé en mettant de l’eau dans la rizières et un peu ou beaucoup d’engrais soit chimiques soit naturels.
-/ Quand ces pousses de riz ont la hauteur d’environ de 15-20cm, on les prend et les repique à la main dans les rizières bien préparées presque en ligne.
-/ Après le repiquage, on doit aller souvent dans les rizières pour mettre de l’eau et enlever de mauvaises herbes pousser ensemble avec le riz.
-/ Quand le riz est bien poussé et commence à donner des épis, on ne met plus de l’eau dans la rizière pour sécher la terre pour faire facilement la récolte après. En ce moment, le riz a d’environ d’un mètre ou un mètre 50 (ça dépend de la variété du riz)
-/ Quand le riz est mure, on fait la récolte. On coupe traditionnellement le riz avec la faucile et fait de petites poignées pour faire facilement du battage.
-/ On sépare le riz et la tige de riz en faisant le battage contre la pierre ou bien maintenant grâce à la machine cela prend moins de temps et beaucoup moins de force humaine. Ensuite, on sèche le riz avec 2 ou 3 soleils.
-/ Pour avoir des grains blancs sans écorces, on les écorces avec la machine ou autrefois on les mets dans un moulin et tourner pour écraser du riz et puis on les dans un mortier et les pilonne ensuite on fait envoler les écorces pour garder seulement de grains blancs dans le panier.
-/ On fait la cuisine et on en mange.
Noter que les tiges du riz qui peuvent nourrir des animaux comme les buffles et les bœufs, servent à faire des nids pour des animaux et en profiter pour faire des engrais naturels ou même pour couvrir le toit de la maison ou bien faire du feu pour faire la cuisine.
Les écorces du riz servent principalement à faire du feu et engrais pour les rizières.

VOYAGES Vendus et en Cours

Circuit pour Clément et Morgane RICEAU

Voyage dans le Haut Tonkin Vietnam via des belles régions comme Hanoi - Pagodes dans ses Alentours - Valée Mai Chau - Ninh Binh ( appelée par la baie d'Along terrestre) - Halong - et la région de Lao Cai - Sapa - Bac Ha avec les ethnies et les marchés ethniques typiques du haut Tonkin

» En savoir

Circuit pour Famille de Mme. Annette SELLERON

Un circuit en 11 jours dans la partie du Tonkin Vietnam est un choix pour ceux qui n'ont pas beaucoup de temps au Vietnam et veulent voir des choses authentiques à travers des endroits magnifiques

» En savoir

Voyage Vietnam et Laos pour le groupe Sylvie

C'est un voyage authentique et sur mesure pour le groupe de Mme. Sylvie pour la partie du Tonkin et d'Anam Vietnam et au Nord Laos en 34 jours de la découverte

» En savoir

Tous les Voyages en cours

Dire à votre famille et à vos amis de votre Voyage au Vietnam et leur demander de vous contacter par votre programme affiché !

» En savoir

TAUX DE CHANGE

USD 0
GBP 0
EUR 0