Monday , December 11, 2017

Géographie:

Tonkin, situé géographiquement entre la Chine au nord, le Laos à l'ouest, l'ancien Annam ou Cochinchine méridionale (Trung Bô actuel) au sud et le golfe du Tonkin à l'est, le Tonkin forme un quadrilatère écorné d'environ 700 km sur 700 km. Sa superficie s'élève à 115 700 km2.
L'hiver est froid et brumeux. La saison des grandes pluies, véritable mousson après une courte période chaude et sèche, se place surtout de mai à août. L'été est très chaud. Le littoral est souvent ravagé par des ouragans et typhons après juin ou juillet.
Dans le delta fertile du fleuve Rouge où les eaux du Sông-kôï et Sông-bo (actuelle rivière Noire ou Sang Da) se mêlent, fleuves caractérisés autrefois par leurs puissantes inondations, la production de riz est importante. Le sol est montagneux au nord et à l'ouest. Les populations du Haut-Tonkin, contrée faiblement peuplée, sont principalement d'origine thaï et yunnanaise. Les populeuses vallées alluvionnaires du Bas-Tonkin accueillent les principales agglomérations urbaines et industrielles : Hanoï, Haiphong, Nam Dinh, Bac Ninh, Sôn Tây, Hon Gay…, et Haut-Tonkin avec des provinces montagneuses de beaux paysages : Hoa Binh, Dien Bien Phu, Lai Chau, Lao Cai, Cao Bang, Bac Can, Ha Giang, Lang Son …,
Localement, le Tonkin est connu sous la dénomination de Bắc Bộ en vietnamien, signifiant « les provinces septrentionales ou bien frontière nord ».
 
Un peu d’histoire:
Le Tonkin est une dépendance de l’Empire chinois médiéval. La ville Hanoi en est la capitale dès le VIIème siècle, elle portait alors le nom chinois prononcé dongjing  -signifiant « capitale de l'Est ». Le Tonkin était appelé parfois Tunquin au XVIIIe siècle.
Pourtant, le Tonkin s'émancipe de la tutelle chinoise à partir de 968. Quatre dynasties autonomes assument à tour de rôle un contrôle régalien jusqu'en 1414, date à laquelle un éphémère joug impérial chinois s'impose jusqu'en 1428. La dynastie émergente des  Le postérieur s'impose jusqu'en 1788. À partir de 1802, le Tonkin est rattaché à la Cochinchine.
En 1867, la marine française présente dans le delta du Mékong s'intéresse aux terres du royaume d'Annam et de Cochinchine. Les militaires y relèvent plusieurs langues, parmi lesquelles l'importance d'un dialecte supposé chinois. La religion est bouddhiste, mais s'impose au fil des années une importante communauté chrétienne qui atteint plus de 130 000 âmes vers 1870. La population totale atteint 8 millions d'habitants.
La capitale Kécho et les principaux ports du Tonkin sont fermés aux Européens. Aussi la situation de commerce actif entre la Cochinchine et la Chine aiguise les appétits coloniaux. Un inventaire du Tonkin avant 1880 mentionne de multiples richesses :
  • des fabrications de soieries, de toile de conton et des ouvrages en laque
  • des mines d'or, d'argent, de fer et d'étain productive. Les mines d'argent en exploitation produisent 6 tonnes par an.
  • des récoltes de riz, de maïs et de patates
  • une exploitation intense de cocotiers, d’arequiers et de canne à sucre.
  • des plantations de thé vers.
  • de riches forêts encore sauvages, habitées par l’éléphant d’Asie, le tigre, le léopard, l'ours et le rhinocéros. Elles recèlent de nombreuses variétés de bois :tek, ébenier, bois de rose, bois-d'aigle, guttien-gommier…
Écoutant les conseils de la marine et des Chambres de commerce, Jules Ferry arguant devant le parlement de bonnes raisons de pacification et de mission de civilisation, couvre les opérations de contrôle militaire sur la partie de la Cochinchine restée indépendante. Les revers de fortune et sa solidarité avec les acteurs de cette conquête violente lui coûtent son ministère après l'incident de Lang-son en mars 1885. Elles lui valent aussi un second sobriquet des chambres momentanément hostiles, Ferry-Tonkin. Drapeau de l’Indochine française
 
La France assume la souveraineté sur le Tonkin et l'Annam après la difficile guerre franco-chinoise de 1881 à 1885 en utilisant le nom de la capitale en vietnamien pour la totalité de la région. La troisième partie du Viêt Nam reste la Cochinchine au sud de la seconde partie, la longue bande territoriale de l'Annam. Le Tonkin pacifié est intégré dans l'Union indochinoise en 1887. L'histoire du Tonkin se confond avec celle de l'Indochine française, puis du Viet-nam indépendant.

VOYAGES Vendus et en Cours

Circuit pour Clément et Morgane RICEAU

Voyage dans le Haut Tonkin Vietnam via des belles régions comme Hanoi - Pagodes dans ses Alentours - Valée Mai Chau - Ninh Binh ( appelée par la baie d'Along terrestre) - Halong - et la région de Lao Cai - Sapa - Bac Ha avec les ethnies et les marchés ethniques typiques du haut Tonkin

» En savoir

Circuit pour Famille de Mme. Annette SELLERON

Un circuit en 11 jours dans la partie du Tonkin Vietnam est un choix pour ceux qui n'ont pas beaucoup de temps au Vietnam et veulent voir des choses authentiques à travers des endroits magnifiques

» En savoir

Voyage Vietnam et Laos pour le groupe Sylvie

C'est un voyage authentique et sur mesure pour le groupe de Mme. Sylvie pour la partie du Tonkin et d'Anam Vietnam et au Nord Laos en 34 jours de la découverte

» En savoir

Tous les Voyages en cours

Dire à votre famille et à vos amis de votre Voyage au Vietnam et leur demander de vous contacter par votre programme affiché !

» En savoir

TAUX DE CHANGE

USD 0
GBP 0
EUR 0