Tuesday , December 12, 2017

1/ Vientiane (Viangchan, en lao) est la capitale du Laos (République démocratique populaire du Laos). Sa population est estimée à environ 716 000 habitants (2004). Elle est située sur la rive gauche du Mékong, qui marque la frontière avec la Thaïlande, presque en face de la ville thaïlandaise de Nong Khai. Son ancien nom est Sri Sattanak, ou Sisattanak (Lao : ສີສັດຕະນາກ). Sisattanak est aujourd'hui un des districts de sa banlieue.

La ville a été érigée en préfecture à statut de province lors du partage en 1989 et 1994 de l'ancienne province de Vientiane en trois entités, la nouvelle Province de Vientiane au Nord-Ouest, le territoire étendu de la ville de Vientiane elle-même et la Zone spéciale de Xaysomboun au Nord jusqu'en 2006, date à laquelle celle-ci a été dissoute.
Depuis le début des années 2000, la ville connaît une expansion brutale, aiguillonnée par la tenue du 10e sommet de l'ASEAN en novembre 2004, celle des 25e jeux d'Asie du Sud-Est en décembre 2009 et la célébration de son 450ème anniversaire en novembre 2010. Cette expansion se fait au détriment des surfaces agricoles et des zones humides
2/ Histoire de la ville
La ville a été officiellement fondée en 1560, lorsque le roi Setthathirath y transféra la capitale du royaume de Lan Xang. Les données archéologiques indiquent cependant une date légèrement antérieure : 1540, sous le règne de son père Photisarath, selon les inscriptions de 95 piliers de fondation découverts à Ban Phia Vat (entre le Vat Simuong et le Mékong) en décembre 2009. (Ces piliers, ainsi que 193 autres de la même époque découverts en janvier 2007, seront bientôt exposés dans un nouveau musée.)
En 1570 et 1574, Vientiane fut attaquée par le conquérant birman Bayinnaung, mais celui-ci ne réussit pas à y maintenir sa domination.
Quand le Lan Xang s'effondra en 1707, Vientiane devint le centre d'un royaume indépendant.
Une nouvelle fois pillée par les Birmans en 1764, elle fut conquise en 1778 par le général Phraya Chakri (futur Rama Ier), qui en fit une dépendance du Siam.
Lorsque le roi Anouvong encouragea une rébellion, elle fut rasée par les armées du Siam en 1827.
Elle passa ensuite sous influence française à partir de 1893. Elle devint alors la capitale du protectorat français du Laos en 1899
3/ Les monuments civils + Sites à visiter
Les monuments civils les plus anciens remontent à l'époque de l'Indochine française, les plus intéressants datant de l'Entre-deux-guerres (villas coloniales, bâtiments officiels, église du Sacré-Cœur). Après l'indépendance du pays et la prise du pouvoir par le Pathet Lao en 1975, ils ont généralement été très mal entretenus, tandis que s'élevaient des bâtiments d'inspiration « socialiste » (chambre des députés, « tour » sur la place du Nam Phu). Depuis les années 1990, beaucoup ont été rasés pour laisser place à d'autres constructions, mais quelques-uns ont été remarquablement restaurés, surtout en centre-ville.
La plupart des nouveaux monuments sont de style « international », adapté aux canons esthétiques locaux (toitures, en particulier). Leur hauteur est sévèrement limitée. En 2010, le plus haut bâtiment est Don Chan Palace, construit hors du centre-ville, qui compte une quinzaine d'étages. Aucun gratte-ciel n'est prévu
*/ Patouxai (Patuxay)
Monument à la mémoire des victimes de la guerre au Laos, le Patouxai se trouve à l'extrémité de l'avenue Lan Xang, appelée populairement les Champs-Élysées de Vientiane.
Ce monument a été construit en 1958. Il est l’objet d’une anecdote cocasse puisqu’il a été terminé en 1962 avec du ciment donné par les Américains pour la construction de l’aéroport d'où son surnom de "piste verticale". C'est un clin d’œil aussi à la France puisqu’on ne peut pas ne pas y voir une similitude avec l'Arc de triomphe de l'Étoile, à Paris.
Le nom de Patouxai lui a été donné par le gouvernement après la révolution de 1975 après une rénovation qui lui a donné son aspect actuel.
Le Patouxai peut être visité quotidiennement de 6h00 à 18h00. Il offre le plus beau point de vue sur la ville de Vientiane.
*/ Talat Sao
Talat Sao depuis l'avenue Lane Xang (février 2010) :
Nouveau complexe en construction entre les bâtiments anciens, bâtiment nouveau à droite derrière les arbres.
*/ Le Marché du Matin (par opposition au Marché du soir, qui se trouve dans un autre quartier) est situé en face de la Poste, au carrefour des avenues Lane Xang et Khu Vien (la route des Français). C'est un grand bazar en béton construit par le Viêt Nam dans les années 1970, comportant trois corps de bâtiment en U, à deux étages et à double toiture à pans, non climatisés. On y trouve à peu près tout : textiles (traditionnels ou modernes), bijoux (argent), matériel de bricolage, télévision, téléphonie, informatique, papeterie, etc.
Une nouvelle aile climatisée et comprenant un parking a été terminée en 2009 par une entreprise de Singapour le long de l'avenue Khu Vien. Cette nouvelle construction de style international, baptisée Talat Sao Mall, est le seul centre commercial moderne de Vientiane ; il a ouvert le 6 avril 2007. Un bâtiment à un seul niveau, occupant le centre du U, est en cours de remplacement par un emporium de 9 ou 10 niveaux, devant comprendre un hôtel de luxe, un autre centre commercial et une salle de cinéma moderne, dont jusque là le centre de Vientiane était dépourvu.
Lao International Trade Exhibition and Convention Centre (Lao-ITECC)
Situés à l'écart du centre ville (quartier Muang Saysettha), ces bâtiments construits en 2003, en prévision du 10e sommet de l'ASEAN se tenant en 2004, ont permis l'installation d'un supermarché de la chaîne Tang Frères, un bowling et deux salles de cinéma Cinémax, seules salles disponibles à Vientiane.
*/ Musées civils
Musée national du Laos, consacré à l'histoire du pays, en centre-ville
Musée Kaysone Phomvihane, consacré au deuxième président du Laos
*/ Monuments religieux
-/ Pha That Luang (Grand Stupa)
Monument national représentant la foi bouddhiste et la souveraineté du Laos, c’est le plus important du pays.
Le roi Setthathirat fit bâtir le Pha That Luang que l’on peut voir aujourd’hui lors du transfert de la capitale de Luang Prabang à Vientiane au XVIe siècle. Il fut restauré en 1900 par les Français, mais cette restauration étant très controversée, une nouvelle fut entreprise en 1931 sur la base d’esquisses de l’explorateur Louis Delaporte datant de 1867. Le Pha That Luang renfermerait une relique de Bouddha bien que ce ne soit pas confirmé
-/ Vat Simuong
Le Vat Simuong est le plus vénéré des sanctuaires de Vientiane. Il est bâti à l'emplacement d'une porte de l'ancien rempart de la ville et contient un lât (sans doute une borne d'origine khmère). Une légende conserve le souvenir du sacrifice rituel ayant permis la fondation de la porte
-/ Vat Sisakhet
Le Vat Sisakhet (avenue Setthathirat) a été construit en 1818. Ce fut la seule pagode épargnée par les Siamois lors du sac de Vientiane de 1827. Elle possède une petite bibliothèque de style birman.
Son cloître abrite environ 10 000 Bouddhas. Selon une légende, l'un d'eux serait magique et pourrait exaucer les vœux
-/ Vat Phra Kèo
Façade arrière du Vat Phra Kèo
Reconstruit en béton par la France, le Vat Phra Kèo est aujourd'hui un musée présentant surtout des objets bouddhiques. Il est situé près du Vat Sisakhet, de l'autre côté de l'avenue Setthathirat
-/ That Dam
Le That Dam (stûpa noir) est un petit monument du centre de Vientiane
*/ Autres monuments
Chaque quartier possède sa pagode. Certaines ne sont pas dénuées d'intérêt architectural.
Le Vat Ong Theu. Construit en 1566 par Setthathirat, détruit par les siamois en 1827, reconstruit en 1911.
Vat In Peng
Vat Mixai
Vat Ong Theu
Vat Phia Vat : il contient le plus grand Bouddha de la ville
Statue d'Anouvong
La mise en valeur du patrimoine architectural de Vientiane a été l'objet de plusieurs programmes de coopération menés par la France ou la Banque Asiatique de Développement, notamment pour sauver les nombreux édifices coloniaux du centre. On pourra consulter à ce sujet le guide des édifices et monuments Promenades architecturales à Vientiane disponible auprès de la Municipalité (auteurs : Pierre Couté / Kéo Vinnarath, VUISP Project ADB)

VOYAGES Vendus et en Cours

Circuit pour Clément et Morgane RICEAU

Voyage dans le Haut Tonkin Vietnam via des belles régions comme Hanoi - Pagodes dans ses Alentours - Valée Mai Chau - Ninh Binh ( appelée par la baie d'Along terrestre) - Halong - et la région de Lao Cai - Sapa - Bac Ha avec les ethnies et les marchés ethniques typiques du haut Tonkin

» En savoir

Circuit pour Famille de Mme. Annette SELLERON

Un circuit en 11 jours dans la partie du Tonkin Vietnam est un choix pour ceux qui n'ont pas beaucoup de temps au Vietnam et veulent voir des choses authentiques à travers des endroits magnifiques

» En savoir

Voyage Vietnam et Laos pour le groupe Sylvie

C'est un voyage authentique et sur mesure pour le groupe de Mme. Sylvie pour la partie du Tonkin et d'Anam Vietnam et au Nord Laos en 34 jours de la découverte

» En savoir

Tous les Voyages en cours

Dire à votre famille et à vos amis de votre Voyage au Vietnam et leur demander de vous contacter par votre programme affiché !

» En savoir

TAUX DE CHANGE

USD 0
GBP 0
EUR 0