Tuesday , December 12, 2017

1/ La Cochinchine (Le sud du VIETNAM)

La Cochinchine était la partie la plus méridionale (au sud) du Vietnam à l’est du Cambodge, formant surtout le delta du fleuve Mékong (les deux autres parties du Viêt Nam étaient l’Annam et le Tonkin).
Son nom dérive de l'usage par les portugais de la ville de Cochin pour désigner l'Inde (d'où, plus tard, la dénomination Indochine). Au XVIe siècle, d'autres dénominations telles Chinecochin ou Champachine sont attestées. Initialement n'englobant pas le royaume de Champa, la dénomination sera étendue plus tard sous l'empire français à toute la partie méridionale. Localement il est appelé Nam Bộ (南圻), signifiant « frontière sud. »
 
2/ L’histoire
Grâce à des fouilles archéologiques conduites depuis la fin des années 1990, on sait que la région est habitée depuis plus de 2 000 ans. Des royaumes qui gravitaient autour de l’antique cité d’Angkor Borey (actuellement dans la province cambodgienne de Takev) et l’ancien port d’Oc Eo (aujourd’hui dans la province vietnamienne d’An Giang) sont postérieurs au IIe siècle av. J.-C. En - 111, sous le règne de Wudi de la Chine Han, le commandement Jiaozhi (交趾郡) fut établi, parmi deux autres commandements dans le reste du Viêt Nam: Jiuzhen 九真郡) et Ri'nan (日南郡).
Au IIIe siècle de notre ère, des émissaires chinois qui visitèrent la région décrirent un royaume qu'ils appelèrent Fou Nan.
L’archéologue Miriam Stark, qui a dirigé des recherches depuis 1999 dans la région, déclare que l’empire Khmer qui régna sur la zone duIXe au XVIIe siècle, n’est que l’un des derniers régimes qui se sont succédé au sud du delta du Mékong.
En 1623, alors que l’empire khmer a amorcé son déclin, le roi Chey Chettha II duCambodge (1618-1628) autorise des réfugiés annamites qui fuient la guerre civile entre les Trinh et les Nguyen à s'installer dans la région de Prey Nokor, un ancien village de pêcheurs bâti sur des marécages et devenu le principal port maritime de l’empire.
En 1698, le prince Nguyen Hue Canh est envoyé par la cour de Hue pour établir une administration annamite sur la région et la détacher de la tutelle du Cambodge alors en pleine déliquescence. Très vite, Prey Nokor devient Sài Gòn (Saïgon), avant d’être rebaptisée bien plus tard (1975) Ho Chi Minh -ville.
En 1757, l’expansion annamite se poursuit avec la colonisation des provinces de Psar Dèk (renommée Sa Đéc, rattachée aujourd’hui à la province de Dong Thap) et Moat Chrouk (qui deviendra Chau Doc
En décembre 1845, un traité est conclu entre le roi cambodgien Ang Duong et les commandants des forces annamites et siamoises qui confirme l’annexion définitive du delta du Mékong au profit du premier nommé.
Mais la donne change le 17 fevrier 1859, lorsqu’un corps expéditionnaire français débarque dans le delta du Mékong. Le 5 juillet 1862, l'empereur d'Annam Tu Duc doit par le premier traité de Saigon céder à la France les provinces de Dong Nai, Gia Dinh et Vinh Tuong.
Article détaillé : Campagne de Cochinchine.
Très vite, l'amiral de la Grandière, nommé gouverneur, veut assoir la présence française et développer le port de Saigon pour contrer l'influence grandissante de Singapour, aux mains des Britanniques.
À partir de mars 1866, les forces françaises jouent des antagonismes interethniques et utilisent notamment des combattants Khmer Krom pour investir les provinces de Vinh Long, Hà Tiên et Chau Doc qui sont annexées aux possessions françaises en 1867. Le 15 mars 1874, un second Traité de Saigon confirme la pleine souveraineté de la France sur ces trois provinces nouvellement annexées : la colonie française de Cochinchine vient de naître.
 
- Général de Beylié, le 15 juillet 1910, le naufrage de la chaloupe-canonnière La Grandière sur les rapides du Mékong provoque la mort du gouverneur militaire de Saïgon, le général Léon de Beylié, du médecin-major Vincent Rouffiandis et de deux matelots. Tous les drapeaux des édifices publiques sont mis en berne dans l'Indochine française
L’exploitation de cette nouvelle colonie exigera rapidement l’utilisation d’une main d’œuvre nombreuse que la région n’était pas en mesure de fournir. La France puisa alors les bras qui lui manquaient dans les plaines surpeuplées du Tonkin.
Le 1er juin 1964, l'amiral Thierry d’Argenlieu, haut-commissaire de France en Indochine, suscite la proclamation d'une république autonome de Cochinchine sous la présidence du docteur Nguyen Van Thinh, qui se suicide quelques mois plus tard (10 novembre 1946). Aux termes de la loi du 4 juin 1949, la Cochinchine est intégrée à l’État du Vietnam. Mais, devant les réserves du roi Norodom Sihanouk, qui affirme les prétentions cambodgiennes sur la région, l'article 3 de cette loi précise que ce rattachement serait susceptible d’être remis en cause si le statut du Vietnam venait à changer.
Ce changement interviendra le 21 juiller 1954 lors des accords de Genève qui scellent l’indépendance totale du Vietnam, mais sans toutefois que le statut de la Cochinchine, alors intégrée au Sud-Viêt Nam, ne soit remis en cause à cette occasion.
 
3/ La Cochinchine actuelle
L’ancien territoire de la Cochinchine regroupe les régions administratives vietnamiennes actuelles de Đồng bằng sông Cửu Long (Delta du Mékong) et de Đông Nam Bộ (Sud-Est), soit, d'après le dernier recensement, 27 840 598 habitants vivant sur 74 445 km2 et répartis dans les provinces suivantes :
 
*/ La Cochinchine était la partie sud (en bleu) de l'actuel du Vietnam
Delta du Méong avec ces provinces-ci:
An Giang
Bac Lieu
Ben Tre
Ca Mau
La municipalité de Can Tho avec ces provinces-ci:
Dong Thap
Kien Giang
Long An
Soc Trang
Tien Giang
Tra Vinh
Vinh Long
Sud-Est avec ces provinces-ci:
Binh DUong
Binh Phuoc
Binh Thuan
Dong Nai
La municipalité d'Ho Chi Minh-ville avec ces provinces-ci:
Ninh Thuan
Tay Ninh
Ba Ria-Vung Tau

VOYAGES Vendus et en Cours

Circuit pour Clément et Morgane RICEAU

Voyage dans le Haut Tonkin Vietnam via des belles régions comme Hanoi - Pagodes dans ses Alentours - Valée Mai Chau - Ninh Binh ( appelée par la baie d'Along terrestre) - Halong - et la région de Lao Cai - Sapa - Bac Ha avec les ethnies et les marchés ethniques typiques du haut Tonkin

» En savoir

Circuit pour Famille de Mme. Annette SELLERON

Un circuit en 11 jours dans la partie du Tonkin Vietnam est un choix pour ceux qui n'ont pas beaucoup de temps au Vietnam et veulent voir des choses authentiques à travers des endroits magnifiques

» En savoir

Voyage Vietnam et Laos pour le groupe Sylvie

C'est un voyage authentique et sur mesure pour le groupe de Mme. Sylvie pour la partie du Tonkin et d'Anam Vietnam et au Nord Laos en 34 jours de la découverte

» En savoir

Tous les Voyages en cours

Dire à votre famille et à vos amis de votre Voyage au Vietnam et leur demander de vous contacter par votre programme affiché !

» En savoir

TAUX DE CHANGE

USD 0
GBP 0
EUR 0