Monday , December 11, 2017

*/ Dong Hoi est le chef-lieu de la province de Quảng Bình, dans le centre du Việt Nam, à 500 km au sud de Hanoï. Population : 130 000 personnes (en 2005), la surface de la ville : 155,54 km². Il y a de belles plages ici, avec sable fin et eau claire. La ville peut fournir des services parfaits aux touristes (la villégiature (nghi mat) de Sun Spa de 4 étoiles, l'hôtel Saïgon Quảng Bình de 3 étoiles…) avec la cuisine de produits maritimes.

Cette ville est accordé avec la belle plage avec le sable parfait et l'eau propre de Nhat Le et de la plage de Da Nhay, de la plage de Ly Hoa, 60 km au nord de la ville. La ville est située 50 km au sud de l'Héritage Mondial - le Parc national de Phong Nha - Kẻ Bàng qui est idéal pour l'exploration de la grotte et l'exploration de grotte et de recherche biologiques. La ville fournit aux touristes plusieurs hôtels de 1 à 3 étoiles comme l’hôtel Cosevco, l’hôtel de Saigon-Quang Binh et surtout la villégiature de 4 étoiles de Sun Spa (en anglais : Sun Spa Resort). La cuisine distinguée : des produits maritimes (crevette, homard, seiche), des ragoûts… Site d'excursion : le parc national Phong Nha - Kẻ Bàng – le patrimoine mondial (situé 50 km au nord-ouest de Đồng Hới), la plage de Nhật Lệ, la plage de Đá Nhảy et la source thermale de Bang.
1/ L’histoire de la ville
Le site de maintenant Dong Hoi dura dans l'histoire un territoire contestable entre le royaume Champa et Dai Viet. Cet devenit officiellement le territoire de Dai Viet (les moyens « Grand Viet ») après le mariage politique de la princesse Huyên Trân de dynastie Trân avec Jaya Sinhavarman III (en vietnamien : Chế Mân) - le roi de Champa. Ce fut un mariage-pour-terrain comme c'était une pratique traditionnelle par les rois de Royaume Champa. Grâce à ce mariage, Dai Viet acquit Châu Ô - les terrains maintenant des provinces de Quang Binh, Quang Tri et de Thua Thien Hue. Pendant Trinh et la période Nguyên de guerre (1558 - 1775) que dévida Viet Nam dans deux pays : Dang Trong (le Sud) et Dang Ngoai (le Nord) avec le fleuve Gianh comme la ligne de frontière, le Dong Hoi fut une forteresse importante des Seigneurs du Sud Nguyên. La cité de Dong Hoi (en vietnamien : Thành Đồng Hới) fut alors considéré la forteresse de frontière pour protéger des Seigneurs Nguyen de l'attaque par la famille Trinh du Nord. Dans la guerre d'Indochine (la guerre entre l'armée française et Viet Minh au cours des années 1950), le base aérienne de Dong Hoi fut utilisé par l'armée française pour attaquer Viet Minh dans de Viet Nam Centrale du Nord et l'armée laotienne de Pathet dans le Laos du centre et du Sud. Pendant la guerre du Viêt Nam, cette ville fut détruite gravement par les bombardements des bombardiers B-52 américains à cause son endroit près la parallèle 17 et Zone Démilitarisée entre le Viêt Nam du Sud et Viêt Nam du Nord. Cette ville est aussi le terrain le plus étroit de Viet Nam (environ 40 km de l'est à l'ouest) Après la tombe de Saigon (la capital de la république du Viet Nam du sud) le 30 avril 1975, la province de Quang Binh fut fusionnée dans la province de Binh Tri Thien (Binh Tri Thien est l'abrègement de la province de Quang Binh, la province de Quang Tri et la province de la Thua Thien). En 1990, la province de Binh Tri Thien a été dévidé dans 3 provinces comme ils étaient auparavant, le Dong Hoi est alors devenu la capitale de la province de Quang Binh
 
2/ Les grottes de Phong Nha – Ke Bang
Les grottes de Phong Nha est aujourd'hui un site pittoresque du Vietnam. Durant la dernière guerre, elle servait à stocker les armes pour ravitailler les grandes batailles du Sud.
Elles appartiennent à la chaîne montagneuse de Ke Bàng (Centre) qui s'étend sur une superficie totale de 10.000 km², du nord au sud de la province de Quang Binh. Il s'agit de la plus grande cordillère calcaire au Vietnam. Cette région, haute en moyenne de 500 à 600 m, a été créée il y a environ 250 millions d'années. Avec le temps, la pluie a érodé les roches calcaires, d'où la formation de grottes et de cavernes. D'une longueur de près de 10 km, Phong Nha frappe par sa beauté, son originalité. Les cavernes forment un bel ensemble où coulent les eaux des nappes souterraines. Une grotte que les stalactites et stalagmites ont décorée de piliers et de franges remarquables. Selon les scientifiques nationaux et étrangers, Phong Nha est une des trois grottes les plus connues du monde.
À la fin du XIXe siècle, des explorateurs étrangers y ont entrepris des recherches. Fin 1899, le missionnaire français Léopold Caddière a parcouru sur une pirogue la grotte Phong Nha où il a découvert un nouveau bras à droite. D'autres grottes et cavernes de cette cordillère calcaire ont été également découvertes par des explorateurs français et anglais. De forme originale et mystérieuse, cet ensemble constitue un cadeau précieux de la nature. Fin 1986, le site Phong Nha a été classé monument culturel national. Le dossier sur ce site a été présenté à l'UNESCO afin que l'ensemble soit reconnu patrimoine mondial.
 
*/ Les vestiges d'une guerre héroïque
Les grottes de Phong Nha n'est pas seulement un site touristique, elle avait servi d'abri pour l'intendance militaire lors de la dernière guerre. Des armes et des vivres y étaient stockés avant d'être envoyés sur les champs de bataille du Sud. Les débarcadères Xuân Son (débarcadère A) et Nguyên Van Trôi (débarcadère B), à environ 800 m de l'entrée de la grotte, ont constitué durant des années les points de départ des troupes du Nord vers la partie sud du pays.
Durant cette période, les ennemis, ayant découvert ce lieu de regroupement des combattants du Nord, ont effectué de violents bombardements dans l'espoir d'empêcher le ravitaillement en armes et en forces vives pour les combattants révolutionnaires du Sud. La milice populaire et les guérilleros n'avaient que le mot d'ordre : "La grotte est notre maison, et le débarcadère notre champ de bataille". À la tombée de la nuit, jonques, bateaux, radeaux, canots transportant équipements militaires et troupes sortaient des grottes en descendant la rivière Son en direction du front.
En 1966, un pont flottant était installé sur le débarcadère Xuân Son. Durant la première nuit, 1.200 véhicules ont réussi à traverser la rivière. La nuit suivante, 2.000 autres sont partis pour le Sud. Et ce jusqu'à la réunification du pays.
Aujourd'hui, la grotte Phong Nha est devenue un site touristique merveilleux. Mais peu de gens savent que Phong Nha fut une fois un haut lieu de la guerre de libération, que tant de combattants ont fait don de leur vie pour préserver cette beauté naturelle
 
3/ La grotte de Thiên Duong
Nichée dans les entrailles calcaires du Parc national de Phong Nha-Ke Bàng, province de Quang Binh (Centre). Découverte en 2005, elle est considérée par les spécialistes comme l’une des plus belles au monde. La grotte de Thiên Duong (ou grotte du Paradis) se trouve dans le district de Bô Trach, province de Quang Binh, dans le périmètre du Parc national de Phong Nha-Ke Bàng, classé patrimoine naturel mondial. Cette grotte sèche a été trouvée en 2005 lors d’une expédition de l’Association britannique de spéléologie, avec l’aide d’un guide local. Une entrée si étroite qu’une seule personne à la fois pouvait s’y glisser. Impressionnés par sa beauté, les explorateurs britanniques l’ont baptisé grotte du Paradis

Un paradis ouvert au public
Selon les mesures faites par les explorateurs, cette grotte aussi paradisiaque que son nom le laisse supposer fait 31 km de long, 30-150 m de large et 60-80 m de haut. L’Association britannique de spéléologie estime que c’est l’une des plus grandes grottes répertoriées dans le monde.
Par rapport à d’autres cavernes, Thiên Duong se distingue par des stalactites et stalagmites imposantes et aux formes très diversifiées, formées il y a plus de 400 millions d’années. Certaines d’entre elles font plus de cinq mètres de diamètre. Juste à l’entrée de la grotte trône un arc de stalactites de plusieurs dizaines de mètres de large, et sur les deux côtés, de magnitiques grappes de stalagmites qui ressemblent aux rizières en gradin.
Après cette découverte, les gestionnaires du parc ont confié au groupe Truong Thinh la mission de l’ouvrir aux touristes. Après cinq années d’aménagement, un chemin en bois de 1.000 m a été installé, accompagné d’un système d’éclairage.
La grotte Thiên Duong est devenue une destination touristique de choix. Un paradis souterrain qui donne encore plus de valeur à ce patrimoine mondial qu’est le Parc national de Phong Nha-Ke Bàng.
Ouverte aux touristes début octobre 2010, la grotte attire aussi bien des touristes nationaux qu’étrangers. Certains jours, la barre des mille visiteurs est franchie.

VOYAGES Vendus et en Cours

Circuit pour Clément et Morgane RICEAU

Voyage dans le Haut Tonkin Vietnam via des belles régions comme Hanoi - Pagodes dans ses Alentours - Valée Mai Chau - Ninh Binh ( appelée par la baie d'Along terrestre) - Halong - et la région de Lao Cai - Sapa - Bac Ha avec les ethnies et les marchés ethniques typiques du haut Tonkin

» En savoir

Circuit pour Famille de Mme. Annette SELLERON

Un circuit en 11 jours dans la partie du Tonkin Vietnam est un choix pour ceux qui n'ont pas beaucoup de temps au Vietnam et veulent voir des choses authentiques à travers des endroits magnifiques

» En savoir

Voyage Vietnam et Laos pour le groupe Sylvie

C'est un voyage authentique et sur mesure pour le groupe de Mme. Sylvie pour la partie du Tonkin et d'Anam Vietnam et au Nord Laos en 34 jours de la découverte

» En savoir

Tous les Voyages en cours

Dire à votre famille et à vos amis de votre Voyage au Vietnam et leur demander de vous contacter par votre programme affiché !

» En savoir

TAUX DE CHANGE

USD 0
GBP 0
EUR 0